Nos savoirs à l’épreuve. Sous l'empreinte des médias, la raison se perd

Nos savoirs à l’épreuve. Sous l'empreinte des médias, la raison se perd

WILLEMARCK, P., Bruxelles, Centre d'action laïque, coll. « Espace de libertés », 2014, 192 p.
 
Le sous-titre de l’ouvrage : « Sous l’empreinte des médias, la raison se perd » est significatif du propos, qui est socio-politico-médiatique. L’auteur y analyse les effets pervers d’un nouveau mode de consommation de l’info. Celle-ci n’émane plus de la base, elle est récoltée et formatée professionnellement pour être livrée à la consommation. Il s’ensuit une surcharge informationnelle, une diffusion multicanal, une infobésité… une certaine incohérence et une perte de repères. Une approche massive permet rarement une approche en profondeur. On comprend que la confiance ne soit pas toujours au rendez-vous. La seule solution… l’éducation, qui accompagnera un changement de culture. Un plaidoyer pour plus d’éthique, pour plus d’imaginaire social aussi, pour une intelligence publique qui ait pour seule fonction de « maximiser les savoirs de la société dans son ensemble comme un trésor public commun ».