2016-Liège

Chaque année, une  « Journée HE » est organisée par le Conseil Supérieur de l'Education aux Médias et par les trois centres de ressources en EAM. En 2016, il incombait au Centre Audiovisuel de Liège de piloter cette journée dans la catégorie pédagogique d'une HE de son réseau, l'officiel subventionné.
Nous nous sommes tournés vers la Province de Liège qui n'avait pas encore eu l'occasion d'accueillir cette manifestation. Depuis plusieurs années, nous entretenons avec elle un certain nombre de liens privilégiés. Ce fut le 24 octobre que la journée eut lieu au Campus 2000 de la HEPL.

Traditionnellement, une telle journée se divise en deux parties : des interventions en plénière le matin, des ateliers l'après-midi. Public-cible : les maîtres-assistants et leurs étudiants, futurs enseignants ou éducateurs, de la HE choisie, mais aussi d'autres HE, voire de l'agrégation universitaire. Le thème que nous proposions : « Education aux médias numériques et apprentissage collaboratif », un thème qui a donné toute leur cohérence aux interventions et aux ateliers.

Pourquoi ce thème ? Le développement du numérique a transformé en quelques années les activités économiques ainsi que les pratiques sociales et culturelles. Il a aussi une profonde incidence sur l'Ecole et pratiquement sur toutes ses activités d'enseignement-apprentissage. La formation initiale des enseignants – que ce soit dans le cadre de l'agrégation universitaire ou dans celui des HE – est évidemment, elle aussi, marqué au sceau du numérique. Et l'éducation aux médias se trouve inévitablement à l'épicentre de cette révolution. Cela est vrai non seulement avec les nouveaux outils qui sont apparus dans la classe – TBI, tablettes, smartphones – mais aussi, et surtout, avec les nouvelles pratiques pédagogiques induites à la fois par ces outils et par toute une nouvelle culture qui les accompagne.

L'une de ces nouvelles pratiques nous semble reposer sur la mise en commun des compétences et des ressources, sur le partage d'expériences et la coopération. Cette volonté de travailler ensemble, pour aller plus loin ou pour travailler mieux, s'accompagne la plupart du temps d'un décloisonnement institutionnel, qui se traduit notamment en co-formations ou en co-diplomations. Inutile d'ajouter que ces nouvelles configurations induisent aussi de nouveaux modèles d'apprentissage, qui se focalisent sur une autre manière d'être enseignant et étudiant.
 
Nous avons voulu précisément axer le propos et les illustrations de la Journée du 24/10 sur ces nouveaux modèles, en rappelant cependant que c'est sur ce chemin que le CAV Liège s'est engagé, il y a un peu plus d'un an, avec le lancement de sa plateforme collaborative FORMEAM.

Pour rappel, il s'agit d'une initiative d'enseignants du bassin liégeois : l'ULg (Dépt d'Info-Com), la HEL, la HEPL, l'HELMO et la HECH, auxquelles s'ajoute le CAVL. La plateforme, quant à elle, est alimentée par des ressources théoriques et pratiques, des comptes-rendus d'expériences, des témoignages et outils centrés sur un même objet : l'éducation aux médias des futurs maîtres. En fait, c'est l'esprit collaboratif de FORMEAM qui a présidé à l'organisation de la Journée.

Après les souhaits de bienvenue d'Alain Delahaut, directeur de la Catégorie sociale, la matinée débuta par un cadrage général de l'éducation aux médias, de ses objectifs, de ses pratiques, mais aussi de son ambivalence et des confusions qu'elle peut susciter (Jérémy Hamers, ULg). Vint ensuite une contextualisation de l'EAM dans l'univers numérique, une mise en perspective due à Thomas Jungblut (ULg, CAV). Puis, Michel Boumal, représentant du CPEONS au CSEM, insista sur l'axe social des compétences médiatiques avec une mise en évidence des médias dans la construction de nos identités sociales. S'en suivirent trois illustrations de travail collaboratif en phase directe avec des expériences de proximité. Au sein de la HEPL d'abord, avec une étroite collaboration entre la catégorie pédagogique et la catégorie sociale ; entre deux institutions de formation initiale ensuite, l'ULg et les cours de langues modernes de la HEL. Enfin, la dernière intervention en plénière présenta un échantillonnage de documents de formation initiale en EAM provenant précisément de la plateforme FORMEAM. Celle-ci fut, par ailleurs, déclarée ouverte. Depuis sa création, son accès était, en effet, réservé aux seuls contributeurs. Aujourd'hui, elle est ouverte à tous les collègues des catégories pédagogiques des HE pour des contributions, évidemment toujours centrées sur l'EAM, ainsi qu'à tous leurs étudiants, pour ce qui est de la consultation des documents.

Quant à l'après-midi de cette journée organisée à la HEPL, elle fut consacrée à sept ateliers menés en parallèle par des animateurs des centres de ressources et des maîtres-assistants. Il s'est agi de : Presse écrite et en ligne, Création d'un webjournal, Réalisation de capsules vidéo, Désinformation sur Internet, Sports et Médias, Espaces numériques de travail et Création d'un site.

Signalons encore que quelque cent trente étudiants issus de plusieurs HE ont participé à cette journée, ainsi qu'une vingtaine de maîtres-assistants. Ajoutons-y que les échos sont unanimement positifs, ce qui est incontestablement de bon augure au plan de futurs partenariats en matière de formation.

Michel Clarembeaux
Directeur du CAV-Liège


Lien vers la galerie:
Journée des Hautes Écoles 2016