Projet Radio ISF

Chapeau: 

Ce projet radio se voulaient être une expérience riche pour les élèves : l'entraide, la discussion, le dépassement de soi et la réalisation de « vraies » émissions radio étaient à l'honneur.

Identité
Identité de l'école: 

Nom de l'école : Institut de la Sainte-Famille d'Helmet
Adresse : Rue Chaumontel 5
Localité : 1030 Schaerbeek

Site internet : en construction...

Niveau des élèves: 

Type d’enseignement : ordinaire
Niveau d’enseignement : fondamental
Pour l’enseignement fondamental : primaire
Classe (s) concernée(s) : 6e primaire (P6C)

Les participants: 

Nombre de classes impliquées : 1
Nombre d’élèves impliqués : 25
Nombre de professeurs impliqués : 1 (titulaire de la classe)
Autres : 1 éducateur (absent à partir du mois d'octobre), 1 enseignant (en aide - 1 heure / semaine pour ce projet), 1 intervenant extérieur (16h)

Un opérateur: 

Dans ce projet, il n'existe pas d'opérateur.

Les compétences
Compétence(s) visée(s): 

Le vivre-ensemble !!!
En d'autres mots...

  • Le respect de l'autre, c’est-à-dire que l'autre a une place dans l'école et qu'elle est aussi importante que la nôtre;
  • L’affirmation que les différences nous enrichissent, car un monde où l’on serait tous identiques serait ennuyeux;
  • L’entraide pour mélanger, améliorer nos talents ainsi que les compétences de chacun;
  • L’ouverture au dialogue : discuter et accepter de confronter ses idées pour aller de l'avant;
  • Le développement d’une critique constructive, c’est-à-dire apprendre à proposer des solutions;
  • L’autonomie de l’individu : agir sans se laisser écraser par les autres ni en prenant le dessus sur eux;
  • L’habileté de savoir modifier son point de vue, de se remettre en question.
Compétences sollicitées : 

Le projet RADIO est un projet pédagogique. Il s’insère dans le cadre visé par le projet éducatif de l'école.
Les objectifs poursuivis sont divers :

  • L'apprentissage de la langue française : favoriser le développement du savoir écrire et améliorer le savoir parler;
  • L'éveil : s’informer des nouvelles hebdomadaires, développer un esprit critique en regard à l’actualité;
  • L'éducation aux médias : mettre en parallèle différentes sources d'information et apprendre à poser un regard critique;
  • Le vivre ensemble : porter un regard sur les différentes cultures, appréhender la gestion des différences lors des choix de la feuille de route des émissions, etc.;
  • L’autonomie : développer les aptitudes qui favoriseront un travail et un comportement autonome chez l’élève.
L'éducation aux médias
La place de l'éducation aux médias: 

L'éducation aux médias a pris les formes suivantes dans la classe.
Les voici énumérées :

  • Rédiger des articles de radio à l'ordinateur.
  • Être sensibilisé au droit d'auteur : images et musique.
  • Découvrir la radio comme moyen de communication; comparer différents registres d'émissions; proposer et sélectionner les informations à mettre dans la conduite de l'émission radio, s'initier aux différentes étapes de réalisation d'une émission radio.
  • Développer une vision critique par rapport aux différentes sources d'information véhiculées dans les médias.
 
Pédagogie de l'Éducation aux médias: 
Produire des documents médiatiques
Analyser, déconstruire
Apprendre des théories relatives aux médias
Les dispositifs
Dispositif didactique: 

Pour les différentes parties du projet, des lieux ont été utilisés.
Deux se démarquent particulièrement...

  • LIEU propice à la découverte, à la réflexion, à la discussion, à la rédaction, au retour sur les documents produits et l'expérience vécue : la classe des élèves.
  • LIEU créé pour la tenue de l'enregistrement et la diffusion des émissions radio : le local informatique de l'école, qui a été transformé et amélioré pour répondre aux besoins du projet.

Durée du projet et productions réalisées.

  • De janvier à juin 2016, trois émissions ont été réalisées.

Les formes de travail favorisées lors des différentes activités.

  • découverte (tous types) : en grand groupe                                                        |      animateurs : enseignante, éducateur, invité, etc.
  • réflexion (ex.: sujets d'écriture) : en grand groupe                                             |      animateurs : enseignante, éducateur et invité.
  • discussion (ex.: choix des sujets, ressenti, etc.) : en grand groupe                    |      animateurs : enseignante, éducateur et invité.
  • rédaction : seul, en dyade ou en trio (plus rarement)                                         |      animateurs : enseignante et enseignant aide.
  • vérification des productions écrites, uniformisation des écrits (mise en page)      |      animateur : enseignante.
  • réalisation de l'émission radio : en équipe de travail                                          |      animateurs : enseignant, enseignant aide, invité et éducateur.

La répartition du projet dans le temps.
Les informations ci-dessous sont données à titre d'exemple. Dans les faits, les élèves étaient plus familiers avec les attentes et le travail à faire à la troisième émission qu'à la première.

  • Réfléchir sur des idées de capsules radio. Proposer un sujet. Faire la sélection. : 2 semaines (2 x 1 heure)
  • Rédiger son article. Corrections faites par l'enseignante. Écrire la version finale à l'ordinateur : 2 mois (1re émission) à 3 semaines (dernière émission) : 1 heure minimum toutes les semaines
  • Uniformiser les écrits à l'ordinateur. Écriture de la conduite. Impression : 3 jours minimum (bien souvent, après les heures de travail)
  • Émission « zéro » (exercice) : 1 période pour chaque émission réalisée
  • Gérer les problèmes et les soucis lorsqu'ils surviennent : chaque semaine, intensité variable
Matériel: 

Local radio.
Celui-ci se compose du matériel suivant...

  • une table de mixage;
  • un ordinateur permettant la diffusion en streaming (en direct) des émissions;
  • un ordinateur sur lequel seront stockés les différents sons à diffuser (habillage sonore, jingles, séquences enregistrées…);
  • un lecteur CD;
  • un lecteur MD permettant un enregistrement de secours de l’émission;
  • des micros, des pieds de micro, des casques;
  • des câbles.

Et pour la réalisation des interviews...

  • un dictaphone.

Local de la classe
On y trouve...

  • des tables de travail;
  • du matériel pour écrire;
  • un ordinateur (pour écrire la version définitive du texte);
  • trois clés USB pour gérer l'enregistrement des documents (afin de les faire imprimer à la salle des professeurs);
  • une farde intitulée « projet Radio ISF » pour chaque élève.

Salle des enseignants
On y trouve...

  • l'imprimante, qui a permis d'obtenir une copie papier des textes des élèves.
L'activité
Déroulement de l'activité: 

Voici comment a été pensé le projet, initialement.
A) La mise en place de la radio dans l’école
 

Étape Tâche Descriptif
1 Présenter le projet aux élèves Groupe de la 6e primaire : Présenter le projet de manière à ce que les élèves adhèrent et soient motivés à y prendre part. Cette présentation est assurée par l’éducateur. Pour sa part, l’enseignante présente ce projet aux parents lors de la rencontre des parents qui a lieu à la mi-septembre.
2 Trouver un nom pour la radio. Suggestion pour trouver le nom de la radio :
- demander aux élèves qui font les émissions (5e-6e année) de déterminer le nom;
- proposer un concours dans l’école (tous les enfants participeraient au choix du nom).
3 Préparer les élèves au travail en radio. En classe, proposer :
- des activités pour « oser parler », pour réagir rapidement à une situation nouvelle;
- des situations pour améliorer la diction (ex. : des virelangues).
Sortie éducative dans le but de :
- visiter une station de radio située dans la ville de Bruxelles;
- d’apprivoiser la partie technique des émissions;
- d’apprendre les conventions, les gestes pour « dire » sans parler lorsqu’on est en studio.
4 Trouver le matériel de base nécessaire pour la réalisation des émissions. Trouver du matériel tel que :
- ordinateur;
- table de mixage,
- lecteur CD;
- microphones.
Rédiger et remettre des lettres de recherche de subvention auprès de :
-magasins électroniques;de radio commerciale
- PO de l’école.
5 Déterminer le lieu pour la réalisation des émissions. Discuter avec la direction de l’école afin de trouver un lieu adéquat pour l’installation de la radio de l’école.
6 Se faire parrainer par une radio située dans la ville de Bruxelles. Des démarches sont en cours pour trouver un collaborant avec qui nous pourrions travailler. Les élèves pourraient également avoir une vision plus concrète du travail en radio. De plus, ils auraient une personne de référence dans le domaine.
7 Trouver un site internet qui serait l’hôte pour les différentes émissions créées. Trouver un site internet à partir duquel on aurait la possibilité de déposer, via une adresse internet, l’émission enregistrée.
S’assurer que le lien est sécuritaire et
« simple » d’accès pour les élèves et les parents qui voudraient y accéder.
8 Déterminer la date d’inauguration de la première émission. Avec les différents acteurs du projet (directeur, éducateur, enseignants), déterminer une date d’inauguration de la première émission de la RADIO de l’école Sainte-Famille.
Les différents collaborateurs seront invités pour l’événement.
Cette première émission est aussi l’occasion de faire connaître la radio à l’ensemble de l’école : élèves et personnel.
9 Mise en place d’une boîte à suggestions. Déterminer avec les élèves de 6e primaire si les suggestions :
- sont remises au conseil de classe par les délégués de classe;
- sont consignées dans un cahier valide pour toute l’école;
- sont déposées dans une boîte à suggestions spécialement créée pour le projet Radio.

B) L’organisation de la préparation d’une émission
 
Le weekend :
 

  • Les élèves choisissent des articles qui les intéressent dans la presse ou sur Internet. La source doit toujours accompagner l’article.

 
Le lundi :

  • Il y a un conseil de rédaction durant lequel les élèves présentent leur proposition de sujet. Concrètement, ils racontent l'article choisi ainsi que les raisons qui ont motivé leur choix.
  • Par la suite, il faut ensuite rassembler les sujets similaires ou appartenant à la même rubrique.
  • Des groupes sont formés d'un, de deux ou de trois élèves.
  • La feuille de route de l'émission est créée.
  • NOTE : L’éducateur et l’institutrice sont impliqués lors de cette étape.

 
Le mardi :

  • Les articles (langage écrit) sont transformés en article de radio (langage oral – ex. : questions/réponses).
  • L’institutrice est responsable de cette activité.
  • Il y a une prise de décision définitive quant au choix du programme de l'émission du jeudi : « Qui dit quoi ? Qui fait quoi ?, etc. » Ce choix est fait entre les différents acteurs : les élèves, le titulaire et l'éducateur.
  • NOTE : L’éducateur assure, quant à lui, la réalisation de cette tâche.

 
Le mercredi:

  • C’est la préparation technique : l'habillage de l'émission, les bruitages, les jingles, etc.
  • NOTE : L’éducateur gère cette activité.

 
Le jeudi:

  • L’émission est enregistrée le jeudi de la semaine suivant les différentes préparations en direct de 13h30 à 14h00. À tour de rôle, en équipe ou seul, les élèves se rendent au local d’enregistrement pour réaliser leur rubrique.
  • NOTE : L’éducateur assure cette tâche.

 
Le vendredi :

  • Jour de repos.

NOTE : Les différentes péripéties ont forcé une réorganisation du calendrier.

À la mi-parcours du projet, vers mars 2016, un enseignant aide a pris part au projet puisque l'enseignante titulaire avait seule la charge du projet depuis assez longtemps. Également, après Pâques, un invité a accompagné les élèves et les enseignants dans la création de la deuxième et de la troisième émissions radio. Sa participation a été importante et considérable : éducation aux médias, expérience en radio, support à la technique, création d'un jingle, etc.

Notes: 

L'expérience vécue.
Voici les points essentiels à avoir dès la mise en route du projet...

  • Les responsables du projet doivent avoir une connaissance minimale dans le sujet.
  • Les responsables du projet doivent avoir un mentor, une personne ressource disponible, compétente dans le domaine visé par le projet (dans le cas présent, la radio).
  • Les responsables du projet doivent être en santé. Si l'un des responsables doit s'absenter pour une longue période (plus de 2 semaines), ne pas hésiter à réfléchir à « arrêter » ou à « poursuivre » le projet. Ne pas laisser seul l'un des responsables.
  • Le projet doit être reconnu dans l'école afin qu'il ait une portée, un rayonnement.
  • Le matériel de l'école doit être fonctionnel, non désuet.
  • Les responsables du projet doivent être au clair sur les attentes réciproques et sur la vision du projet et sa poursuite dans le temps.
  • Bien réfléchir à un tel projet : en faire un projet pilier de classe ou un projet ponctuel.
Public cible de l'activité: