Quoi ?: 

Une des missions principales du Conseil supérieur de l'éducation aux médias est de stimuler les initiatives visant à développer l'esprit critique et citoyen des jeunes face aux médias qui les entourent. A cet effet, le décret du 05 juin 2008 portant création du Conseil supérieur de l'Education aux Médias, la Communauté française prévoit que des crédits pour un montant annuel minimal de 20 000€ sont consacrés à l'organisation annuelle en Communauté française d'une initiative d'éducation aux médias portant sur le soutien de projets scolaires locaux d'éducation aux médias organisés à destination des élèves de l'enseignement fondamental et de l'enseignement secondaire par un ou plusieurs établissements scolaires en Communauté française tous réseaux confondus.
La première moitié de ces crédits est consacrée aux établissements scolaires d'enseignement fondamental et la seconde moitié aux établissements scolaires d'enseignement secondaire.
Les montants octroyés aux bénéficiaires sont au maximum de  2000€.

Thème spécifique du projet pour l'année scolaire 2016 -2017

Médias et citoyenneté : s’informer, se mobiliser et communiquer

S’informer de manière autonome et critique, se mobiliser et communiquer en développant un projet d’éducation aux médias et à la citoyenneté

La citoyenneté

La citoyenneté peut être définie au regard des quatre compétences définies en matière d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté :

  1. Construire une pensée autonome et critique : élaborer un questionnement philosophique / assurer la cohérence de sa pensée / prendre position de manière argumentée
  2. Se connaître soi-même et s’ouvrir à l’autre : développer son autonomie affective / se décentrer par la discussion / s’ouvrir à la pluralité des cultures et des convictions
  3. Construire la citoyenneté dans l’égalité en droits et en dignité : comprendre les principes de la démocratie / se reconnaître soi, et tous les autres, comme des sujets de droits
  4. S’engager dans la vie sociale et l’espace démocratique : participer au processus démocratique / contribuer à la vie sociale et politique

Devenir citoyen

On ne naît pas citoyen responsable, on le devient au travers de sa construction personnelle, en se frottant aux autres. L’école, dès le plus jeune âge, en tant que passage obligé où les cultures diverses se côtoient, se bousculent parfois, est le lieu par excellence où les enfants et les jeunes peuvent apprendre à développer une citoyenneté active et responsable.
Développer la culture citoyenne à l’école implique d’inscrire l’élève dans un projet où il apprend à vivre avec les autres de manière fraternelle et conviviale, à se frotter à la diversité et à développer son autonomie dans le respect des règles de la vie collective. Mais ce projet ne peut pas rester centré sur l’école : il doit s’ouvrir, donc ouvrir les élèves, à la marche du monde et au rôle qu’ils sont invités à y jouer de manière démocratique.
Devenir citoyen, c’est alors apprendre à identifier les problèmes de vie en société, à s’en informer le mieux possible, à comprendre ces informations. C’est être capable de prendre position de manière réfléchie, en retenant toute réaction émotionnelle intempestive, en justifiant sa position tant pour soi-même que vis-à-vis des autres à l’aide d’arguments raisonnables, sur base d’informations référencées et critiquées,  et en restant ouvert à l’éventuelle contre-argumentation d’autrui.

L’éducation aux médias

Chacun s’accorde aujourd’hui à considérer l’éducation aux médias comme un vecteur privilégié de la citoyenneté. Aujourd’hui, c’est au travers du flux ininterrompu des informations médiatiques que nous découvrons le monde.  Pour intéresser l’élève à l’actualité, il faut lui apprendre à gérer ce flux et lui faire prendre conscience que ces médias influencent fortement sa façon de penser et d’agir et déterminent donc dans une large mesure la manière dont il perçoit la réalité sociale.
Plus que jamais, les élèves doivent donc apprendre à naviguer dans ce flux d’informations qui leur parviennent dans des langages variés (écrits, parlés, visuels, audiovisuels) par des canaux multiples (presse écrite imprimée ou numérique, radio,  télévision, réseaux sociaux, bouche à oreille, …). Ils ne doivent pas moins apprendre à organiser les informations  qu’ils retirent de leurs lectures et adapter leur navigation si nécessaire.
L’élève doit apprendre à lire et à organiser ces messages en tenant compte de leurs dimensions non seulement informationnelle (leurs contenus), mais aussi technique (les processus technologiques nécessaires à leur production et leur diffusion) et surtout sociale (le contexte dans lequel ils ont été produits, les intentions probables du destinateur, les effets sur lui-même et les autres dans tous leurs aspects).
L’élève ne doit pas seulement apprendre à lire le monde à travers les médias. Il doit aussi apprendre à écrire sa lecture du monde et à la diffuser de manière citoyenne via les médias. Il doit apprendre à organiser son texte (écrit, parlé, audiovisuel) et sa diffusion (choix du canal : réseau social, blog, page WEB, …).
Et cette diffusion, l’élève doit apprendre à l’organiser en s’interrogeant prioritairement sur sa position dans le contexte social de sa communication, sur ses intentions personnelles, sur les effets possibles de son message et les retours variés qu’il pourrait en avoir, sur les limites que la loi impose à sa liberté d’expression ou sur celles qu’il pourrait s’imposer lui-même.

Afin de bien comprendre ce qu'est l'éducation aux médias et ses applications possibles dans les classes, nous vous proposons de prendre connaissance du Cadre de compétences en éducation aux médias et du Portefeuille d'activités pédagogiques

Concrètement

Les projets concernés par cet appel doivent être adaptés à l’âge et au niveau d’enseignement. Ils doivent nécessairement aboutir à une production médiatique diffusée ou partagée auprès de publics proches de l’école ou plus lointains. Les projets utiliseront les médias les plus adaptés pour s’exprimer et se mobiliser, à partir d’une démarche d’information critique: blog de classe, (web)journal d’école, podcasts, photos, vidéos mais aussi médias en réseaux (YouTube, Facebook…)…

Eduquer aux médias

Le projet doit évidemment concerner l'éducation aux médias dont on peut trouver la définition sur le site.
En résumé, éduquer aux médias c'est:

  • Eduquer aux Médias, c’est rendre chaque jeune capable de comprendre la situation dans laquelle il se trouve et l’inviter à réfléchir à ce qu’il fait lorsqu’il est destinataire et/ou producteur de messages médiatiques.
  • Eduquer aux Médias, c’est rendre l’élève apte à être un lecteur, un auditeur, un spectateur, un internaute, un « gamer », un auteur actif, citoyen, critique et responsable, capable de s’approprier un maximum d’informations à partir de n’importe quel type de document médiatique comme la presse écrite, le cinéma, Internet (les sites web, les réseaux sociaux, les blogs…), la télévision, la publicité, les jeux vidéos, la bande dessinée, la photographie…

Accompagnement

Le secrétariat du Conseil Supérieur de l’Education aux Médias assure le suivi administratif tandis que les centres de ressources peuvent assurer un accompagnement d’ordre pédagogique.

Les porteurs de projets sélectionnés seront conviés à une réunion de présentation et d’échange.

Documents utiles

La circulaire: circulaire

Une définition de l'Education aux Médias: définition

Public: 
Jeune adulte
Adulte
Médias: 
Cinéma